Ministére du Travail, du Dialogue Social,
des Organisations Professionnelles et
des Relations avec les Institutions

Elections de représentativité

 

DISCOURS PRONONCE

PAR

 

Monsieur Mansour SY

 

 Ministre du Travail, du Dialogue social, des Organisations

professionnelles et des Relations avec les Institutions

 

Monsieur le représentant du Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique ;

  • Monsieur le représentant du Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan ;
  • Mesdames, messieurs les représentants du Ministre de l’Education nationale ;
  • Monsieur le représentant du Ministre de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Artisanat ;
  • Monsieur le représentant du Ministre de la Fonction publique, de la Rationalisation des Effectifs et du Renouveau du Service public ;
  • Mesdames, Messieurs les Inspecteurs d’Académie, de l’Education et de la Formation ;

 

  • Monsieur le représentant du Haut Conseil du Dialogue social ;

 

  • Honorables invités,

 

Je voudrais ainsi, à l’entame de mes propos, vous  exprimer ma profonde gratitude pour avoir bien voulu répondre à notre invitation.

Nous sommes réunis aujourd’hui pour poser un jalon supplémentaire à l’édifice ambitieux et inédit consistant à organiser les premières élections sectorielles de représentativité syndicale au Sénégal.

En effet, il s’agit pour le Gouvernement, en relation avec les partenaires sociaux intéressés, de réussir le double défi de l’organisation et de la participation lors des élections de représentativité syndicale dans le secteur public de l’Education et de la Formation.

A cet effet, la présente rencontre que j’ai l’honneur de présider s’est vu assignée deux objectifs majeurs :

  • la présentation du nouveau cadre législatif et réglementaire de la représentativité syndicale ;

 

  • la définition et le partage des principales missions attendues des acteurs appartenant à l’administration notamment des inspecteurs d’Académie et des inspecteurs de l’Education et de la Formation.

 

Mesdames et messieurs,

Depuis le début de ce processus électoral, beaucoup d’étapes ont été franchies pour arriver à ce stade. J’en veux pour preuve :

  • la réforme du cadre législatif par l’adoption de l’article L.85 bis nouveau du Code du Travail en juillet 2016 ;
  • les travaux du Comité technique interministériel restreint qui ont permis l’élaboration d’un avant-projet du cadre réglementaire et de projets de chronogramme et de budget ;
  • le partage du projet d’arrêté, à deux reprises avec les syndicats d’enseignants du secteur, jusqu’à sa validation, sa soumission au Conseil consultatif national du Travail et de la Sécurité sociale avant et sa publication le 22 novembre dernier ;
  • et l’ouverture d’une période d’inscription, du 07 au 30 décembre 2016 qui nous a permis d’enregistrer plus d’une trentaine de dossiers.

C’est vous dire le caractère stratégique de la présente session pour le succès des échéances futures.

 

Chers acteurs du processus,

L’objectif ultime poursuivi à travers ce processus, qui je le rappelle découle d’une convergence de vues entre les plus hautes autorités et les organisations syndicales, est d’aboutir à une rationalisation du dialogue social dans le secteur en disposant d’interlocuteurs suffisamment représentatifs, forts et indépendants pour le plus grand bien de l’Ecole et de ses acteurs.

 

Le succès d’une telle entreprise requiert des uns et des autres une implication active en particulier des acteurs qui, sur le terrain, s’évertueront à mettre en œuvre les différentes opérations prévues.

C’est le cas des préfets, des inspecteurs et contrôleurs du Travail et de la Sécurité sociale rencontrés hier. Il en va ainsi des inspecteurs d’Académie et de ceux de l’Education et de la Formation invités aujourd’hui.

 

Il n’est point besoin de revenir sur les missions indispensables menées au quotidien par ces hauts fonctionnaires pour un système éducatif de qualité.

Sur le prétexte précis qui nous réunit, il s’agira de s’accorder sur les enjeux et les actions phares attendues de ces acteurs pour mener à bien tous les stades du processus notamment lors de la constitution du fichier électoral et le fonctionnement des organes électoraux de leur ressort.

 

Honorables invités,

 

Vous me permettrez, avant de conclure, de confondre dans mes remerciements l’ensemble des départements ministériels et institutions avec qui  nous cheminons  depuis le début pour la qualité de leur contribution.

 

 

En souhaitant un succès éclatant à vos travaux, je déclare ouvert l’atelier de partage et de mise à niveau avec les inspecteurs d’Académie et de l’Education et de la Formation dans le cadre de l’organisation des élections de représentativité syndicale dans secteur public de l’Education et de la Formation.

 

Je vous remercie de votre bien aim

© 2015 Ministére du Travail, du Dialogue Social, des Organisations Professionnelles et des Relations avec les Institutions

Réalisé par l'