Ministére du Travail, du Dialogue Social,
des Organisations Professionnelles et
des Relations avec les Institutions

Restitution Rapport IPM

REPUBLIQUE DU SENEGAL

            Un peuple – Un but – Une foi

      -----------------

Ministère du Travail, du Dialogue social, des Organisations professionnelles et

des Relations avec les Institutions

        -----------------

Direction Générale du Travail et de la Sécurité sociale

-------------------

 

 

 

ATELIER DE RESTITUTION DU RAPPORT DE L’ENQUETE NATIONALE SUR LES INSTITUTIONS DE PREVOYANCE MALADIE

 

 

 

 

Mardi 27 décembre 2016 / Hôtel Fleur de Lys/ Dakar Plateau

------------------

 

 

 

 

 

  ---------------

 

Discours d’ouverture de Monsieur Mansour SY

Ministre du Travail, du Dialogue social, des Organisations professionnelles et

des Relations avec les Institutions

 

 

 

  • Monsieur le représentant du Ministre de la Santé et de l’Action sociale ;
  • Monsieur le représentant du Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan ;
  • Madame la Présidente du Haut Conseil du Dialogue social ;
  • Monsieur le Secrétaire général du Ministère, Président du Comité de Pilotage de l’enquête ;
  • Monsieur le Directeur général du Travail et de la Sécurité sociale, Coordonnateur de l’équipe technique de l’enquête ;
  • Monsieur le Président de la Commission de Supervision et de Régulation des Institutions de Sécurité sociale ;
  • Monsieur le Président du Conseil d’administration de l’Institution de Coordination de l’Assurance maladie obligatoire (ICAMO) ;
  • Monsieur le Directeur général de l’Agence nationale de la Statistique et de la Démographie ;
  • Monsieur le Directeur général de l’Agence de la Couverture Maladie universelle (A.CMU) ;
  • Messieurs les Directeurs généraux de la Caisse de Sécurité sociale et de l’IPRES ;
  • Mesdames et Messieurs les Directeurs et Chefs de service du Ministère ;
  • Messieurs les Présidents des organisations d’employeurs ;
  • Messieurs les Secrétaires généraux des centrales syndicales de travailleurs ;
  • Mesdames, messieurs les représentants des Institutions de prévoyance maladie ;
  • Honorables invités, en vos qualités et grades respectifs ;

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La cérémonie qui nous réunit aujourd’hui revêt un caractère tout particulier en ce sens qu’elle marque officiellement la clôture des activités relatives à l’enquête nationale sur les Institutions de Prévoyance Maladie et, par la même occasion, la restitution du rapport final.

Permettez-moi, avant tout, d’adresser mes vives félicitations aux membres du Comité de pilotage et de l’équipe technique de l’enquête qui n’ont ménagé aucun effort pour la réussite et l’aboutissement de ce projet.

 

Mesdames et messieurs ;

Le Président de la République, son Excellence, Monsieur Macky SALL, accordant une importance capitale à l’extension de la protection sociale, a procédé le 20 septembre 2013 au lancement de la Couverture Maladie Universelle (CMU), un projet inscrit en axe prioritaire dans le document de référence des politiques publiques économiques et sociales du pays : le Plan Sénégal Emergent (PSE).

Pour relever ce défi de l’extension de la couverture maladie à toutes les couches de la population sénégalaise, mon département a entendu jouer sa partition en initiant un projet phare portant sur la réforme de l’assurance maladie obligatoire, dans le but d’améliorer l’efficacité et l’efficience du système des IPM et d’instaurer une couverture maladie universelle dans le monde du travail.

Toutefois, les résultats de cette réforme ne sauraient être connus, mesurés et évalués sans des données statistiques actuelles et fiables.

D’ailleurs, une des principales recommandations de l’étude sur la réforme de l’assurance maladie obligatoire, commanditée par la COSRISS en 2009, consistait en la reconstitution du dossier de chaque IPM afin d’avoir toutes les informations utiles liées à l’identification, à la population couverte, aux paramètres et au fonctionnement des IPM.

 

Mesdames et messieurs 

Le rapport qui est restitué aujourd’hui, permet de renseigner d’importants indicateurs de couverture maladie obligatoire liés :

  • au nombre d’IPM existantes ;
  • au nombre de travailleurs couverts;
  • au nombre de conjoints couverts par sexe et par tranche d’âge;
  • au  nombre d’enfants de moins de 5 ans pris en charge ;
  • à la population totale couverte;
  • aux paramètres appliqués ;
  • aux dépenses de santé assurées etc.

A cet effet, d’importants résultats ont été enregistrés en 2014 :

  • 117 IPM, polarisant 1766 entreprises ;
  • 302 915 personnes couvertes;
  • 107 568 participants couverts ;
  • 52 283 conjoints pris en charge;
  • 52 377 enfants de moins de 5 ans pris en charge;
  • 90 687 enfants de 5 à 21 ans couverts ;
  • 16 128 755 870 francs CFA encaissés dont 10 217 564 649 francs CFA au titre des cotisations ;
  • 13 244 227 907 francs CFA de dépenses effectuées  dont 11 467 336 006 francs CFA au titre des soins médicaux.

Ces données statistiques, qui affichent un taux de couverture estimé en moyenne à 35% de la population des travailleurs recensés par l’enquête sur la Déclaration annuelle de la situation de la main d’œuvre (DASMO), sont d’une utilité fondamentale pour tous les acteurs du système de l’assurance maladie obligatoire et, en particulier, pour les Ministères de tutelle technique et financière, l’Institution de Coordination de l’assurance maladie obligatoire (ICAMO), les Institutions de Prévoyance Maladie, l’Agence Nationale de la Statistique et de la Démographie et l’Agence de la Couverture maladie universelle.

 

Mesdames et messieurs ;

Ce rapport, faut-il le rappeler, est le fruit d’un long processus qui a vu la participation de tous les agents du Ministère avec l’appui technique d’experts de l’Assurance maladie et des statistiques sans oublier la collaboration des Institutions de Prévoyance Maladie.

C’est pourquoi, je ne saurais terminer mon propos sans adresser mes remerciements et mes vives félicitations à l’Agence de la Couverture Maladie universelle (ACMU). C’est le lieu, Monsieur le Directeur général, de vous exprimer toute la satisfaction que nous tirons de la collaboration avec votre Institution. Ces remerciements vont également à l’endroit des autres parties prenantes à cette enquête, notamment, l’Agence Nationale de la Statistique et de la Démographie (ANSD), l’Association des Gérants d’IPM du Sénégal ainsi que les techniciens des IPM qui ont tous contribué à la réalisation de ce rapport qui participe à une meilleure connaissance de l’état de la couverture maladie obligatoire au Sénégal.

Espérant que ces données serviront de base de travail aux différentes parties prenantes de l’assurance maladie obligatoire, je déclare ouvert l’atelier de restitution du rapport de l’enquête nationale sur les Institutions de Prévoyance maladie.

 

Je vous remercie de votre bien aimable attention.

 

© 2015 Ministére du Travail, du Dialogue Social, des Organisations Professionnelles et des Relations avec les Institutions

Réalisé par l'