Ministére du Travail, du Dialogue Social,
des Organisations Professionnelles et
des Relations avec les Institutions

Atelier de validation technique de la lettre de politique de développement du secteur travail et protection sociale

MINISTERE DU TRAVAIL, DU DIALOGUE SOCIAL,

DES ORGANISATIONS PROFESSIONNELLES

ET DES RELATIONS AVEC LES INSTITUTIONS

SECRETARIAT GENERAL

 

 

Atelier de validation technique de la Lettre de Politique de développement du Secteur Travail et Protection sociale

 

Allocution prononcée

 

 Par

 

Monsieur Abdoulaye GUEYE

 Secrétaire général du Ministère du Travail,

du Dialogue social, des Organisations professionnelles

et des Relations avec les Institutions

 

 

 

 

 

Dakar, le 15 mars 2017

 

  • Monsieur le représentant du Ministre de l’Economie des Finances et du Plan ;
  • Monsieur le Directeur de Cabinet ;
  • Messieurs les Conseillers techniques et tous les membres du Cabinet ;
  • Monsieur le Directeur général du Travail et de la Sécurité Social ;
  • Monsieur l’Inspecteur des affaires administratives et financières ;
  • Mesdames et Messieurs les Directeurs et Chefs de Services ;
  • Mesdames et Messieurs les représentants des départements ministériels ;
  • Mesdames et Messieurs les représentants des organisations patronales ;
  • Mesdames et Messieurs les représentants des organisations syndicales ;
  • Distingués Invités en vos titres et qualités respectifs.

 

C’est pour moi un réel et agréable plaisir de vous souhaiter, au nom du Ministre du Travail empêché, la bienvenue à cette cérémonie d’ouverture des travaux de l’atelier de partage et de validation technique de la Lettre de Politique de développement du Secteur Travail et Protection sociale (LPSD).

La rencontre qui nous réunit ce matin est l’aboutissement heureux du processus d’élaboration de la Lettre de politique de développement du secteur Travail et Protection sociale amorcé depuis quelques temps avec l’appui technique des personnes ressources de la Direction générale de la Planification et des politiques économiques et la participation de l’ensemble des partenaires sociaux dans une démarche tripartite.

La Lettre de politique sectorielle qui constitue un document de planification stratégique est assurément porteuse de valeurs ajoutées pour le secteur Travail et Protection sociale dans la mesure où elle définit une meilleure lisibilité des priorités ainsi que la déclinaison d’une vision et son appropriation par les acteurs.

C’est l’occasion de rappeler que la vision majeure qui doit guider l’action dans le secteur Travail et Protection sociale est de protéger les travailleurs et en même temps de renforcer la compétitivité de nos entreprises.

Dans le sillage des directives de l’UEMOA relatives au cadre harmonisé de gestion des finances publiques et de la mise en œuvre cohérente du Plan Sénégal Emergent (PSE), et son arrimage au Document de programmation pluriannuelle des dépenses qui planifie l’orientation budgétaire sur trois ans, l’élaboration de la Lettre de Politique de Développement du secteur Travail et Protection sociale est une nécessité dans le contexte actuel marqué par les exigences de l’efficacité de l’action publique, de l’amélioration de la qualité de la dépense publique, de la promotion du travail décent et du respect des droits fondamentaux au travail pour une redistribution équitable des fruits de la croissance.

Ainsi, le document soumis à votre validation retrace le diagnostic du secteur, les priorités et défis dégagés, le cadre stratégique de pilotage et enfin le cadre de suivi-évaluation.

Il a été élaboré suivant une démarche inclusive et participative qui a permis d’associer l’ensemble des acteurs intervenant dans les domaines du Travail et de la Protection sociale. C’est le lieu de se réjouir de la contribution qualitative apportée par les organisations patronales et de travailleurs dans le cadre de la réflexion qui a permis de disposer du document d’orientation stratégique qui sera tout à l’heure débattu et enrichi tant sur la forme que sur le fond.

Mesdames et Messieurs,

Le secteur du Travail et de la Protection sociale représente un maillon déterminant pour assurer l’instauration d’une croissance forte et inclusive et concourt à la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD).

D’où l’importance de souligner le rôle essentiel qu’occupe ce secteur dans la vie économique et sociale de notre pays.

Comme vous le savez, la question du travail et de la Protection sociale contribue à  la lutte contre les inégalités et favorise une plus grande inclusion sociale.

D’importants progrès en termes de projets et programmes sont enregistrés au sein du département, allant dans le sens de la satisfaction du monde du travail, notamment dans le domaine de la protection sociale, avec la mise en place de l’Institution de Coordination de l’Assurance Maladie Obligatoire (ICAMO), de la couverture sociale des travailleurs de l’économie informelle,  de la lutte contre le travail des enfants, de la promotion de la santé et de la sécurité au travail.

C’est le lieu également de se féliciter des performances réalisées par l’administration du Travail qui a augmenté sensiblement les contrôles effectuées dans les entreprises pour veiller au respect de la législation du Travail et lutter efficacement contre le phénomène de l’évasion sociale.

C’est aussi l’occasion de rappeler quelques événements majeurs du secteur. Il s’agit de la mise en œuvre du plan d’actions du Pacte National de Stabilité Sociale et d’Emergence Economique, de la réalisation de l’enquête nationale sur les Institutions de Prévoyances Maladie (IPM), qui nous a permis de disposer de la cartographie actualisée des IPM ainsi que d’autres indicateurs de la promotion du dialogue social avec l’organisation prochaine des élections générales de représentativité des centrales syndicales de travailleurs, et j’en passe.

Mesdames et Messieurs,

Cet atelier de partage et de validation technique sera pour nous un moment fort d’échange et de partage d’expérience.

A l’issue des travaux, il est attendu que les participants s’approprient du contenu de la LPSD, que le cadre de pilotage, de suivi-évaluation soient enrichi et qu’enfin que le document de Politique sectorielle soit examiné et validé techniquement.

J’ose croire qu’avec l’engagement de tous, nous arriverons à valider la Lettre de Politique de développement du secteur Travail et Protection sociale et que nous aboutirons, à la validation politique les jours à venir.

Je salue la présence des représentants des Organisations patronales et syndicales, qui resteront toujours des partenaires, en relevant que les politiques publiques ne peuvent être menées avec succès qu’avec l’implication effective de tous les acteurs. Je salue vivement leurs contributions. Tel est l’intérêt et la valeur ajoutée que génère le tripartisme : Gouvernement, Travailleurs, Employeurs.

Je remercie par ailleurs la Direction Générale de la Planification et des Politiques Economiques (DGPPE), plus particulièrement les agents de la Direction de la Planification qui nous accompagnent pour l’élaboration de la Lettre de Politique de Développement du Secteur Travail et Protection Sociale.

J’adresse aussi mes chaleureux remerciements aux Partenaires techniques et Financiers, pour leur accompagnement.

Je déclare donc ouvert l’atelier de Partage et de Validation technique de la Lettre de Politique de développement du secteur Travail et Protection sociale.

Je vous remercie de votre bien aimable attention.

© 2015 Ministére du Travail, du Dialogue Social, des Organisations Professionnelles et des Relations avec les Institutions

Réalisé par l'