Ministére du Travail, du Dialogue Social,
des Organisations Professionnelles et
des Relations avec les Institutions

1er mai : fête internationale des travailleurs
Ainsi, comme par le passé, l’Etat du Sénégal a très tôt offert aux centrales syndicales de travailleurs sa traditionnelle subvention pour permettre une meilleure organisation de la fête du travail.

Au cours de la matinée, la délégation de Monsieur le Ministre du Travail s’est rendue vers 10H à la place de l’obélisque où avait lieu le rassemblement de la coalition des centrales syndicales, qui dans un élan unitaire a fêté dans l’unisson.

La foule était impressionnante et, les travailleurs des différentes syndicales de la coalition ont défilé la main dans la main du rond point de la RTS à la place de l’obélisque où se trouvait une foule immense.

Le Front des Syndicats Autonomes (FSA) qui s’était réuni à l’hôtel de ville de Dakar a également reçu la visite de la délégation de Monsieur le Ministre.

La fête s’est terminée l’après midi avec la traditionnelle remise des cahiers de doléances à la Présidence de la République.

Cette cérémonie présidée par Monsieur le Président de la République, en plus dela présence du patronat, a enregistré la participation de Monsieur le Premier Ministre en compagnie de la quasi-totalité des membres du Gouvernement.

Dans leurs interventions, tous les Secrétaires généraux de centrales syndicales,tout en livrant une kyrielle de préoccupations, n’ont pas manqué de saluer l’expertise du Ministère en charge du Travail, le dynamisme du dialogue social au Sénégal ainsi que son institutionnalisation par la création d’un Haut conseil du dialogue social et les efforts consentis par le Président de la République qui a validé au cours d’un conseil présidentiell’intégralité du plan d’action du Pacte national de stabilité sociale et d’émergence économique (PNSSEE).

Dans cette même lancée, Monsieur le Ministre du Travail, se félicitant des relations avec les partenaires sociaux, a fait un aperçu sur les importantes réalisations du Département malgré l’insuffisance des moyens relativement très limités.

En réponse, Monsieur le Président de la République a, dans son allocution,après avoir félicité Monsieur le Ministre du Travail et les partenaires sociaux, magnifié l’avènement d’un pacte national de stabilité sociale qui instaure une trêve sociale de trois ans dans le secteur privé. Il a instruit le Premier Ministre à faire prendre toutes les dispositions utiles pour une mise en œuvre du plan d’action dudit pacte.

La cérémonie s’est terminée par la remise symbolique des cahiers de doléances au Président de la république par les centrales syndicales.

© 2015 Ministére du Travail, du Dialogue Social, des Organisations Professionnelles et des Relations avec les Institutions

Réalisé par l'