Atelier de revue des rapports de performance 2021 et partage des plans de travail annuel (PTA) 2022 des programmes du département

photo

Le Ministère du Travail, du Dialogue social et des Relations avec les Institutions a organisé les 27 et 28 décembre 2021, un atelier de revue des rapports de performance 2021 et au partage des plans de travail annuel (PTA) 2022 des programmes du département.

Malgré la pandémie de covid-19 qui a considérablement plombé les activités en 2021, le départe ment en charge de l’administration du Travail a enregistré plusieurs avancées dans le secteur du travail, du dialogue social, selon le ministre du Travail, du Dialogue social et des Relations avec les Institutions. Monsieur Samba Sy s’exprimait à l’ouverture de l’atelier consacré à la revue des rapports annuels de performance 2021 et de partage des plans annuels de travails (PTA) 2022. Dans un contexte de crise sanitaire sans précédent ayant impacté négativement la programmation initialement définie, « notre département s’est distingué, durant l’année 2021, avec des ressources humaines limitées, par des résultats fort appréciables. Des résultats à l’actif de nos trois programmes budgétaires que sont la gouvernance du marché du Travail, la protection sociale des travailleurs et le pilotage, la coordination et la gestion administrative » s’est félicité le ministre Samba Sy.

Pour le ministre, « ces programmes découlent de la mise en œuvre des réformes des finances publiques qui a induit un changement d’approche et de pragmatisme centré sur le budget-programme et fondé sur des principes de « sincérité budgétaire, de performance, de régulation, de fongibilité symétrique des crédits et de la déconcentration de l’ordonnancement ». La déconcentration de l’ordonnancement a eu un impact positif, car il a permis une plus grande célérité dans le traitement des dossiers budgétaires malgré les contraintes.

Après avoir exprimé sa satisfaction sur le bilan 2021, le ministre Samba Sy a exhorté les agents du ministère à concertation permanente, pour affronter les grands chantiers de l’administration du Travail en 2022. Il s’agit, entre autres, de la réforme du Code du Travail, la finalisation du projet de code unique de Sécurité sociale, la mise en œuvre de la phase pilote du Régime simplifié pour les petits contribuables, la dématérialisation des procédures de dépôt des contrats de travail, la poursuite de la négociation collective, la mise en œuvre du Plan national de renforcement du dialogue social. Il est également question de l’accroissement du contrôle dans les milieux de travail, la mise en œuvre de la feuille de route issue de la 3ème Conférence sociale, l’évaluation et l’organisation des élections de représentativité syndicale, le renforcement des services déconcentrées de l’administration du Travail, la poursuite et le suivi de la construction et de la réhabilitation des inspections régionales du Travail et de Sécurité sociale en relation avec l’Agence de construction des bâtiments et édifices.

Cette rencontre a vu la participation des agents du cabinet, du Secrétariat général, de l’Inspection interne, de la Direction générale du Travail et de la Sécurité sociale et ses services déconcentrés, de la Direction de l’Administration générale et de l’Equipement, de la Direction des Relations avec les Institutions, du Haut Conseil du Dialogue social, de la Caisse de Sécurité sociale, de l’IPRES et de tous les chefs de division du département.

 

     
photo   photo
     
     
photo   photo
photo    

 

 

 

 

AUTRES ACTUALITES